Les gouttes d’eau de pluie sur le Vélib

La pluie tombait sur les vélos, victimes désignées, qui subissaient ses assauts sans pouvoir se protéger. Les gouttes d’eau s’accumulaient sur le cadre des Vélibs, les selles trempées.

Les gouttes d’eau jouent les équilibristes sur les poignées des vélos, pariant sur celle qui réussirait à défier la gravité le plus longtemps…

Les gouttes de pluie en équilibre sur la poignée du Vélib

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

eget vel, Aliquam sit nec id, et,L'eau ruisselle dans le caniveau
%d blogueurs aiment cette page :