Paris, place de la Concorde

Paris, lundi 17h et pourtant la Place de la Concorde est déserte. Les automobilistes n’ont pas encore pris d’assaut cette place historique et emblématique . L’occasion de faire quelques photos en profitant d’un ciel nuageux (je passe sur l’épisode de pluie juste avant la photo) éclairé par le coucher de soleil.

La place de la Concorde le soir

La place de la Concorde accueille en cette période de l’année la Grande Roue, attraction touristique qui fait découvrir un panorama aérien de Paris.

Place de la Concorde, Paris
La place de la Concorde et la Grande Roue. D’un côté, la Fontaine des Mers (placée au Sud de la place de la Concorde) et de l’autre, l’obélisque de Louxor

La Fontaine des Mers, l’Obélisque de Louxor

Le temps de faire quelques photos en cadrant la Fontaine des Mers et l’Obélisque de Louxor et les nuages envahissent à nouveau le ciel. Mais le coucher de soleil qui se reflète dans les nuages transforme le ciel en une magnifique peinture abstraite. Un oiseau posé sur la main de la statue de la ville de Brest (une des statues placées à chacun des coins de la place octogonale et représentant une ville française).

Statue de Brest sur une guérite de Gabriel, place de la Concorde à Paris
Place de la Concorde, la statue de la ville de Brest sur une guérite de Gabriel

Les lampadaires, les colonnes rostrales de la place de la Concorde

J’aime les lampadaires, les candélabres qui éclairent nos villes. Comment être insensible à ces colonnes rostrales de la Place de la Concorde…

Candélabre en colonne rostrale de la Place de la Concorde à Paris
Lampadaire colonne rostrale de la Place de la Concorde à Paris

Les coulisses d’une photographie :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Reflets sur la Seine. Les lumières de la Ville
%d blogueurs aiment cette page :